QUI NOUS SOMMES

Direction artistique : Amaury du Closel

Chef d'orchestre assistant et coordinatrice : Blanche Stromboni

 

En janvier 2018, Opéra Nomade – qui travaillait depuis plusieurs années avec des orchestres constitués que la compagnie engageait pour ses tournées – a fait le pari un peu fou de créer son propre orchestre fonctionnant sur le principe d’un pool d’une cinquantaine de musiciens choisis non seulement pour leurs capacités techniques et musicales individuelles, mais aussi par celle d'aborder de manière historiquement informée sur instruments modernes des œuvres allant des classiques aux compositeurs du XXème siècle. Constitué sous le nom d'Orchestre Les Métamorphoses, ce jeune et brillant orchestre peut ainsi parcourir un vaste répertoire allant des « Métamorphoses » de Dittersdorf à celles de Richard Strauss ou de Walter Braunfels.

 

Dès ses débuts en janvier 2018, la jeune phalange s'est immédiatement fait remarquer par l’enthousiasme qui la portait dans « La Flûte enchantée » de Mozart en tournée française,  « Le Barbier de Séville » de Rossini en tournée française et au Luxembourg. La presse a aussi souligné son engagement dans un programme consacré à « Vienne fin de siècle » à l’Opéra de Clermont-Ferrand en mars 2018 avec des œuvres vocales et symphoniques de Gustav Mahler, Franz Schreker et Alexander von Zemlinsky, se mettant ainsi au service d’un autre projet de leur chef Amaury du Closel, celui de la redécouverte des voix étouffées par les totalitarismes européens du XXème siècle. Ce dernier programme a été repris au Festival de la Chaise-Dieu le 25 août 2018 avec le baryton coréen Jiwon Song, Premier Prix du 25ème Concours international de chant de Clermont-Ferrand.

 

La saison 2018-19 a été marquée par le production de « Madame Butterfly » avec la Compagnie Lyrique Opéra Nomade, en tournée nationale, que l'orchestre reprendra également au Luxembourg et au Théâtre de l'Archipel, Scène nationale de Perpignan. La saison 2019-20 verra l'orchestre aborder « L'Italienne à Alger » de Rossini dans la mise en scène de Pierre Thirion-Vallet pour Opéra Nomade et le Centre Lyrique Clermont Auvergne, et reprendre  « La Grande Duchesse de Gerolstein » avec la même équipe de production.

 

Il abordera à l'été 2019 le répertoire classique et romantique, puis participera au Festival Voix Etouffées avec son programme Vienne fin de Siècle, déjà redonné à la Commission Européenne à Bruxelles en avril de la même année.

Il reviendra au printemps 2020 à la musique baroque avec une Passion selon Saint Jean de Jean-Sébastien Bach à Vendôme et au Théâtre de Coutances.

 

Sa participation au 250ème anniversaire de la naissance de Beethoven se fera par le biais d'une des œuvres les plus brillantes et le plus méconnues du compositeur, l'intégrale du ballet « Les Créatures de Prométhée. »